La sécurité des enfants

La présence d'enfants sur un bateau est-elle un problème ? Représente-t-elle un danger ? Génère-t-elle des contraintes particulières ?

Ces questions et certainement d'autres encore, vous êtes en train de vous les poser.

 

Nous nous les sommes posées avant vous... car nous sommes aussi des parents plongeurs.

Avant de lancer les invitations, nous avons testé.

Et nos questions ont trouvé réponse.

 

La présence d'enfants sur un bateau n'est pas un problème,  mais pour minimiser le danger, certaines mesures simples, de bon sens, sont à prendre et cela génère quelques contraintes.

 

Les enfants s'adaptent plus rapidement que les adultes à un nouvel environnement.

Par contre, ils ne savent pas franchement ce qu'est la vigilance et le danger n'est pour certains qu'une vague notion "qui n'arrive qu'aux autres".


Alors, afin qu'ils puissent profiter pleinement de leur aisance naturelle, nous devons, nous adultes, être vigilants pour eux. Prévoir, sécuriser, veiller, anticiper.


 

Croisière plongée en famille - Mer Rouge - enfant à la proue du bateau

Prévoir et sécuriser

 

Certaines parties du bateau peuvent représenter un risque potentiel pour des enfants, même  adolescents, celles-ci leur seront interdites d'accès. C'est pourquoi une présentation sera organisée dès le premier jour afin que tous intègrent les règles de sécurité.

 

Certaines configurations structurelles ont fait l'objet d'une adaptation, un filet de sécurité est installé aux endroits à risque.

 

Les jeunes enfants seront formés aux techniques et astuces pour se déplacer en toute sécurité à bord.

 


Croisière plongée en famille - Mer Rouge - enfant au soleil de midi

Veiller et anticiper

 

"Allez viens, petite fille, ne reste pas toute seule à l'avant en plein soleil. Viens avec moi voir ton papa et lui demander ta casquette."

 

Le soleil peut devenir un problème pour un enfant. Sauf si on anticipe : crème solaire, T-Shirt lycra, casquette (si le vent le permet !), maintien dans les parties ombragées.

 

En mer, avec le soleil et le vent, plus les immersions, on se déshydrate plus vite que sur terre. Anticiper en les faisant boire. Mais pas que du coca... surtout de l'eau !

 


Croisière plongée en famille - Mer Rouge - sieste des enfants

Les temps de repos

 

Le grand air c'est vivifiant, les enfants sont excités, mais il ne faut pas oublier les phases de repos indispensables.

Ils récupèrent vite, donc trois heures de sieste ne seront pas obligatoires, néanmoins des temps calmes doivent  permettre à tout le monde de recharger les batteries

Sur un bateau, la fatigue physique est un facteur favorisant du mal de mer. 

 


Le mal de mer ? Justement, on y vient

   

Les enfants sont sensibles aux perturbations de l'oreille interne comme les adultes. Ils ont parfois le mal de mer.

 

Tant que vous n'avez pas mis vos enfants sur un bateau qui roule et tangue, vous ne pouvez-pas savoir. Par contre, vous savez que notre itinéraire nous mène dans une zone de la mer rouge plutôt calme, que nous ne ferons jamais plus de trois heures de navigation d'affilée, que nous mouillerons toujours dans des endroits abrités, qu'il existe des médicaments en vente dans toutes les pharmacies.


Les marins conseillent de sucer des moitiés de petits citrons verts et la plupart du temps, ça marche !. 

 

 

Croisière plongée en famille - Mer Rouge - repas des enfants

Les repas des enfants

 

Le grand air ça creuse, peu d'enfants perdent leur appétit sur un bateau.

Surtout si les menus sont adaptés.


Dans le respect d'une alimentation saine, équilibrée et énergisante, le cuisinier saura préparer les plats qu'ils préfèrent.


Fruits, légumes, protéines à midi et sucres lents le soir et parfois, la surprise du chef...

Les marins en herbe vont se régaler.

 

 

Croisière plongée en famille - Mer Rouge - immersion des enfants

Et si tout cela vous menait au bonheur ?


Il rigole tout le temps...

Elle a nagé avec des dauphins...

Maintenant, il ne veut plus faire pilote de ligne, mais capitaine de bateau...

Elle veut passer son niveau 1...

 

Ou mieux encore : 

Ils veulent revenir l'année prochaine !!